Stratégie

Génération Y : arrêtez le format court, osez les articles de fond !

Ah, la génération Y ! Elle en génère des articles de spécialistes, des avis tranchés. Elle suscite la curiosité. Cette génération Y qui attire tant les critiques, qui regroupe les personnes nées approximativement entre le début des années 1980 et le milieu des années 1990, j'en fais partie. Alors oui, on se marie plus tard, on loue parfois plus longtemps que nos parents avant d'acheter une maison, on demande des horaires flexibles pour travailler et on change parfois d'idées politiques... Une génération de zappeurs ? Oui, je me reconnais bien dans ce constat.

Les habitudes de lecture de la génération Y

La façon de s'informer et de lire n'échappe pas à ces bouleversements. La génération Y a parfois tendance à "picorer" l'information, à la consommer de façon parcellaire. Se "poser" devant un journal pendant 1h, ou lire un dossier en entier, du début à la fin, sans s'arrêter, ce n'est pas une habitude des millenials (autre nom donné à la génération Y). Des jeunes qui manquent de culture et ne s'intéressent à rien ? Au contraire. Le Pew Research Center a montré, après une étude menée auprès de 6 000 personnes aux Etats-Unis, que les jeunes de la génération Y lisent plus de livres que les personnes âgées de plus de 30 ans. "Environ 88% des américains de moins de 30 confient avoir lu au moins un livre dans la dernière année, contre 79% des sondés âgés de plus de 30 ans". Voilà une idée reçue qui est cassée, non ? Attendez, ce n'est que le début.

La génération Y est très attachée à l'actualité. La preuve, 85% des jeunes interrogés confient que se tenir informé de l'actualité est important / assez important. Ils sont 70% à lire des actualités tous les jours ! Des consommateurs passifs, désintéressés ? L'image que certains médias veulent transmettre de la génération Y est loin de la réalité, croyez-moi. Si vous éditez un site d'information ou un blog d'entreprise et que vous y publiez du contenu, et que votre cible est en partie composée d'individus de la génération Y, alors gardez ces chiffres en tête. Ils peuvent vous aider à appliquer la bonne stratégie.

Le contenu web,une matière dans le quotidien de la génération Y

La jeune génération est attachée aux mobiles et, sans surprise, est en tête dans les classements de consommation de médias via les smartphones. Cela possède un impact fort sur la façon dont ils consomment les actualités. Plutôt que d'être lues au cours de séances distinctes, les actualités sont consultées sous forme continue explique l'American Press Institute. En d'autres termes, les "jeunes" de la génération Y vérifient les actualités sur internet pendant un cours, regardent le smartphone en attendant de récupérer le café au Starbucks, ou encore en étant assis dans le bus. Le diagnostic, vous le connaissiez peut-être déjà. La génération Y est une génération qui zappe, passe d'un élément à un autre.

La façon de consommer l'information de la génération Y ne doit pas mener uniquement à la publication d'articles courts, de statuts et autres brèves

Mais vous n'avez pas la bonne stratégie pour répondre à leurs attentes. Car contrairement à ce que je lis partout, la façon de consommer l'information de la génération Y ne doit pas mener uniquement à la publication d'articles courts, de statuts et autres brèves. Zappeurs oui, mais les jeunes de la génération Y sont curieux et en recherche de sens. Arrêtez le format court, osez les articles de fond !

Le format long, ami de la génération Y

Il est essentiel pour les marques de développer du contenu qui soit facilement accessible sur mobile, mais aussi facilement transmissible. Ok pour l'aspect technique. Mais cela signifie que le contenu doit être pertinent et susciter l'intérêt. Il faut aller au-delà de simples listes à puces. Il faut faut des articles complets, de 500 mots ou plus, notamment, à mixer avec des formats plus courts.

La Génération Y : une mémoire pas si éphémère

Les jeunes générations savent lire plus de trois phrases et consulter autre chose que des comptes Twitter ou Snapchat. Ils n'ont pas une mémoire de poisson rouge !

  • La génération Y utilise la recommandation. Les internautes de moins de 30 ans vont rarement consulter directement un blog ou un site média. Ils passent par les réseaux sociaux qui servent de "filtres". Les réseaux sont une sorte de machine à recommander un contenu. Il faut donc penser votre stratégie de marketing de contenu dans cette optique... et ce sont souvent les articles longs et complets qui sont les mieux relayés ;
  • Ainsi, les jeunes internautes peuvent s'intéresser à un sujet auquel ils n'avaient pas pensé, un article qu'il n'auraient pas lu en temps normal, si celui-ci est partagé par des amis ou contacts ;
  • La génération Y aime partager des articles qui ont un point de vue, une opinion... et parfois même un avis contraire. Puisque le flot d'articles consultés est puissant, il faut des titres accrocheurs et des idées fortes. Les textes trop lisses ne surnageront pas.

Si vous ne l'avez pas encore compris, alors je le répète : pour toucher durablement la génération Y, il faut arrêter de miser exclusivement sur les formats courts, et penser aux articles de fond, aux contenus riches et interactifs. "Les jeunes ne sont plus seulement récepteurs, ils fabriquent et produisent des contenus médiatiques et deviennent des experts, des acteurs" explique d'ailleurs très justement Alicia Tang, ‎Assistante Directions Stratégie Numérique & Prospective chez France Télévisions, dans son article "Comprendre la Génération Y : clés pour les marques et les médias".

Pour toucher durablement la génération Y, il faut arrêter de miser exclusivement sur les formats courts, et penser aux articles de fond, aux contenus riches et interactifs

Même son de cloche pour Michel Reha, président de Newad, agence média spécialisée sur l’affichage intérieur au Canada : "On ne peut pas duper les jeunes avec du contenu qui, sous la surface, sent trop la publicité. Et à essayer, l'on se faire prendre à son propre jeu puisqu’on obtient l’effet contraire de celui souhaité. Cette génération investigue, se pose des questions, analyse, d’où l’importance de bien savoir à qui l'on parle".

Le site ijsberg magazine en est un excellent exemple. Des histoires passionnantes y sont traitées, comme cet article traitant de la forteresse ottomane Rumeli Hisarı, salle de spectacle redevenue mosquée. Et devinez quoi, l'équipe derrière ce projet est une bande de jeunes geeks ! Vous aussi, avec votre blog d'entreprise, prenez la parole autrement pour toucher de manière efficace la génération Y, bien plus réceptive et cultivée que vous ne l'imaginez.

GB Médias vous accompagne pour définir une stratégie de contenu, rédiger des articles et accompagner votre déploiement social. Découvrez en plus en consultant les pages "Services" et "Tarifs"

Crédit photo : Unsplash / Pixabay

Geoffroy Barre
Rédacteur web en freelance, je suis spécialiste en stratégie de contenu et propose mes services pour de la création de texte et de l'accompagnement éditorial, via GB Médias, dont je suis le fondateur.
A lire sur le site
Les tendances du Content Marketing en 2016
Faut-il publier du contenu sur Medium ?