Stratégie

Les tendances du Content Marketing en 2016

tendance-marketing-digital

Comment va évoluer le marketing de contenu en 2016 ? Déjà en plein essor depuis plusieurs années, il devrait encore affirmer son rôle d'outil efficace afin de générer des conversions rentables en 2016. GB Médias vous propose aujourd'hui un peu de prospective en essayant d’identifier les tendances marketing digital 2016 en matière de marketing de contenu.

Le "contenu-choc" va changer la donne sur les réseaux sociaux

C'est désormais une réalité, beaucoup de contenu proposé sur la plupart des médias sociaux n’apporte pas grand-chose en terme de business. C'est dit. Le plus bel exemple est la montée en puissance du contenu "choc" sur Facebook en 2015. Qui n'est pas tombé sur ces articles aux titres accrocheurs, aux questions qui donnent envie de cliquer. Demotivateur.fr en est un formidable exemple : "Seulement 6% de la population mondiale réussit à voir ce qui est caché dans cette image. Et vous ?" ou encore "15 choses à savoir sur la série culte des années 90 « Le Prince de Bel-Air » : pour la 9, vous le saviez ?" sont de bonnes illustrations de ces articles qui génèrent un buzz fort sur Facebook... au détriment d'articles de fond, ou de sujets business. Plusieurs réseaux grand public ne sont plus (ou n'ont jamais été) des territoires propices à la communication des entreprises pour générer des ventes / leads. C’est pourquoi de nombreuses entreprises se limitent de plus en plus à l’essentiel. Cette tendance devrait se poursuivre : il faut offrir du contenu meilleur et pertinent. Il n’est pas nécessaire d’être présent sur de "vieux" canaux sociaux comme Google+ et Facebook si on n’y atteint pas son objectif. Trouvez les canaux qui fonctionnent pour vous, pas ceux que l'on vous force à utiliser !

Votre entreprise doit plutôt se concentrer sur des hubs et plateformes de contenu sur lesquelles elle rencontre un vif succès. Vu l’offre presque infinie de contenu, votre entreprise doit avant tout éviter de se retrouver prise dans la surcharge informationnelle, la fameuse "infobésité". Il vous publier des contenus avec des concepts inédits et créatifs qui attirent l'attention et permettent de vous démarquer. C’est alors que le marketing de contenu entre en scène.

Il faut miser sur la qualité du contenu et non le "spam de contenu"

2016 pourrait bien être l’année où les textes bien rédigés vont enfin jouer un rôle plus important pour les entreprises et leur visibilité. Après l'ère de la quantité, il faut passer à l'ère de la qualité. La surcharge informationnelle et la multiplication des contenus à outrance n’a pas de sens dans le monde de la communication instantanée. Des textes sans valeur ne fonctionneront plus. Plus la communication sur la toile devient instantanée, et plus, à l'inverse, des articles de fond ont du sens pour apporter un contrepoids.

Jusqu’à présent, le texte a été assez sous-estimé sur le web, comme s’il était tout simplement un "spam" que personne ne prend au sérieux. Beaucoup d’entreprises commandent des articles à la volée, des fiches produits de piètre qualité. Il fallait remplir les cases. Pourtant, l'approche devrait être totalement contraire pour apporter des résultats durables. Le marketing de contenu montre de plus en plus que le texte doit être plus personnel et pensé pour faire mouche. Un sujet doit être abordé et résumé de manière appropriée et ne doit pas avoir l’air hyper commercial et agressif. Le texte doit avoir l’air d’être rédigé par de "vraies personnes" pour de "vraies personnes". Il y a suffisamment de spams dans le monde numérique. Arrêtez de contribuer à ce torrent de contenus inutiles, et montrez à vos lecteurs / clients que vous les respectez en mettant en ligne du contenu de qualité. Les clients que j'accompagne dans cette voie, qui privilégiaient par le passé la quantité à la qualité, et ont désormais une approche plus fine, voient leurs performances nettement améliorées.

Arrêtez de contribuer à ce torrent de contenus inutiles, et montrez à vos lecteurs / clients que vous les respectez en mettant en ligne du contenu de qualité.

Le contenu court est vite oublié, faites avec !

Un tweet a une période de vie d’environ 18 minutes. 18 minutes, difficile d'envisager une forte rentabilité avec ce genre de contenus. Certes, le prix d'un tweet est réduit pour votre entreprise (que vous ayez une personne en interne pour gérer le réseau ou que vous passiez par une prestation extérieure). Mais cette durée de vie limitée montre bien que les articles de blogs et autres contenus avec une durée de vie plus importante sont importants. Vous ne pouvez pas tout miser sur la viralité. Les contenus durables avec une longue durée de vie doivent avoir une place plus importante étant donné que les contenus volatiles ne laissent que peu de traces. Même votre mémoire oublie ce contenu rapidement. À moins que vous vous souveniez qui a tweeté quoi il y a une heure ?

Le nombre de lecteurs impressionnant constaté sur des articles pourtant spécialisés, ou encore le succès de certains magazines en ligne édités par des marques montrent qu’un marché pour le contenu durable existe. Développez des concepts durables avec du contenu unique : article long, livre blanc, un podcast, un magazine spécialisé ou un blog d’entreprise... les formes de contenus durables ne manquent pas.

Mesurez l'impact de votre contenu

Quelle est l’efficacité du contenu actuellement mis en ligne par votre entreprise ? Une analyse de ce contenu et de ses performances est plus que jamais importante. La concurrence pour décrocher l’attention des internautes est féroce. Seules les entreprises qui offrent du contenu excellent et adapté obtiennent un feed-back positif et un engagement de la part des consommateurs. Il faut considérer le contenu comme un investissement, et s'intéresser à sa rentabilité. C'est en faisant cet effort et en considérant le contenu pour ce qu'il est, un outil, que votre entreprise va prendre conscience de l’importance d’une stratégie de contenu.

Il faut considérer le contenu comme un investissement, et s'intéresser à sa rentabilité.

Arrêtez d'investir dans du contenu inutile et dépensez un peu plus dans des articles de qualité, ciblés pour certains de vos clients, ou pour un marché stratégique (vous pouvez au passage consulter le détail de mes tarifs pour vous faire une idée). Comment analyser la pertinence du contenu ? Avec la webanalyse, notamment.

Le contenu doit être mobile

Google redéfinit toujours ce qu'est un contenu de qualité. Désormais, selon la firme américaine, les entreprises qui ne font pas l'effort de proposer des contenus adaptés aux mobiles, via un design responsive notamment, verront leur visibilité dans les moteurs de recherche limitée. C’est pourquoi votre entreprise devrait veiller à améliorer son contenu mobile. Beaucoup d'internautes consomment peut-être déjà vos contenus avec leur smartphone. Ils s’informent sur des produits, effectuent des achats et communiquent entre eux. En 2016, il est temps que votre entreprise prenne ce paramètre en compte et propose du contenu dédié.

GB Médias vous accompagne pour définir une stratégie de contenu et poser des objectifs, organiser des interview, et ensuite rédiger les sujets selon vos envies. Découvrez en plus sur la rédaction web et l'accompagnement éditorial en consultant les pages "Services" et "Tarifs"

Crédit photo : kaboompics / Pixabay

Geoffroy Barre
Rédacteur web en freelance, je suis spécialiste en stratégie de contenu et propose mes services pour de la création de texte et de l'accompagnement éditorial, via GB Médias, dont je suis le fondateur.
A lire sur le site
butterfly-861170_1280
Transformez les lecteurs de votre blog d'entreprise en clients
Réussir son site événementiel
Vous avez un site événementiel. Et après ?